Situlae, images d'un monde disparu

Exposition temporaire du 26 avril au 5 octobre 2008

Le mot latin situla est l'ancêtre du français seau. Les archéologues ont depuis longtemps pris l'habitude de l'utiliser pour désigner des récipients métalliques de large ouverture qui servaient à préparer la boisson lors des banquets.

1202910005_fibule_kuffarn_zoomPendant un laps de temps de deux siècles, entre 550 et 350 avant J.-C., les situles de bronze utilisées par l'aristocratie des régions situées entre le Pô, au sud, et le Danube, au nord, furent parfois décorées au repoussé de scènes de la vie de cour : banquets, chasses, parades militaires…

L'exposition, construite autour de quatre des plus importantes situles conservées à ce jour, se propose de décoder ce répertoire d'images unique à l'échelle de la protohistoire européenne. Elle montrera la précision des figurations par la confrontation avec des objets découverts dans les tombes. Elle se propose surtout de déchiffrer, derrière le réalisme apparent des images, un répertoire rigoureusement codifié qui nous montre comment l'élite de l'âge du Fer se voyait elle-même.

Une dizaine de musées européens ont prêté plus de cinquante objets originaux représentés sur les situles et quatre situles parmi les plus célèbres seront présentées dans l'exposition. Des reconstitutions à l'échelle 1, des séquences cinématographiques et des animations complèteront le décor.

Un audioguide disponible en plusieurs langues promènera les visiteurs dans ce monde d'images, l'exposition étant volontairement dépourvue de panneaux de textes.

Une exposition co-produite par Bibracte et le Musée d'histoire naturelle de Vienne (Autriche), qui a vocation de circuler à travers l'Europe après sa première présentation à Bibracte.

Renseignements pratiques sur le site du Musée.

ill_adresse