T_m_raireLe quatrième des grands ducs Valois de Bourgogne, Charles le Téméraire (1467-1477), est sans doute le plus illustre et le plus audacieux de la dynastie. Passionné par le métier des armes, il rêve d'être à la dynastie bourguignonne ce qu'Alexandre le Grand, fils d'un autre Philippe, fut à la dynastie macédonienne. Menant des guerres incessantes pour tenter de relier les possessions nordiques du duché à son coeur bourguignon, il parvint à conquérir la Lorraine mais perd la vie au combat, lors du siège de Nancy.

C'est l'épopée extraordinaire de ce prince que raconte le Belge Gaston Compère, dont les ancêtres wallons furent eux aussi des sujets du Téméraire.

Quatrième de couverture
Avec Je soussigné, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, Gaston Compère fait éclater les limites du roman biographique.
Commynes et ses contemporains se croyaient les fidèles chroniqueurs de Charles le Téméraire, de sa politique de conquête, de son opposition constante au roi Louis XI, et de sa fin tragique en 1477 au siège de Nancy. Je soussigné, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne s'inscrit très précisément entre ces points de repère historiques. Tous les épisodes relatés sont strictement conformes aux données de l'histoire événementielle.
Mais Gaston Compère se fait visionnaire. Au-delà de ces faits historiques, il investit l'âme du Téméraire, cet homme extraordinaire du XVe siècle, et nous invite à une réflexion sur les hommes, et à une rêverie sur le temps.